logo


Brésil : un marché porteur mais verrouillé, qui repose beaucoup sur le réseautage

Photo: BrasilFrance.com.br

Copacabana, carnaval, futebol… Au-delà des clichés, le Brésil fait aussi rêver par son dynamisme économique, au point que les Français – aujourd’hui près de 20.000 officiellement – s’intéressent de plus en plus au premier marché d’Amérique latine.

Autant être prévenu, il n’est pas facile d’y travailler quand on est étranger. Seuls ceux qui ont décroché un emploi peuvent obtenir un visa (trois à six mois d’attente).

Or les sociétés brésiliennes ont déjà suffisamment de main-d’œuvre qualifiée sur place et s’intéressent donc peu aux CV étrangers.

Mieux vaut viser les PME locales, acquises par des groupes français, ou carrément les filiales tricolores.

La pratique du réseautage étant très développée, pensez à rédiger en portugais votre profil sur LinkedIn , premier réseau social au Brésil, et inscrivez-vous sur le groupe de discussion France Brasil Alumni.

Les compétences recherchées : finance d’entreprise, marketing de luxe, marketing Internet, commerciaux BtoB (nouvelles technologies).

Les conseils pratiques : consultez le site Mylittlebrasil.com.br , créé 
par une Française spécialiste du pays, une vraie mine d’informations et de conseils utiles.

Evolution du nombre de français installés sur place : +5,9% en un an.

Par: Capital.fr

Ainda não foram encontrados posts relacionados.