logo


Les 14 trucs que vous ne savez pas sur Jack Kerouac

Foto de Jack Kerouac

2012 sera en France l’année de Jack Kerouac. Après la projection du film-événement du Brésilien Walter Salles à Cannes, les fans de l’icône de la beat generation pourront admirer le manuscrit original de Sur la route, tapé sur un rouleau de 36,5 mètres, exposé depuis le 16 mai au Musée des Lettres et Manuscrits à Paris jusqu’au 19 août. L’occasion pour Atlantico de vous faire découvrir des aspects méconnus de la vie de l’auteur aux origines bretonnes et québécoises.

1 – A 25 ans, lors de sa première tentative d’autostop à la sortie de New York en 1947, levant vainement le pouce pendant des heures sous une pluie battante, Jack finit par prendre le bus et retourne passer la nuit chez sa maman, qu’il appelait «Mémère».

2 – En 1946, par amitié pour son pote Lucien Carr, Jack l’aide à cacher le couteau avec lequel il a poignardé à mort David Kammerer, un homosexuel qui le poursuivait de ses assiduités. Pour éviter la prison, Jack épouse Edie Parker, amie de longue date, et c’est le père de celle-ci qui paie la caution.

3 – Contrairement à la légende, en 1951, Kerouac ne dactylographie pas Sur la route en trois semaines sur un rouleau de papier télétype en se dopant à la benzédrine, mais, selon la bonne vieille méthode balzacienne, en absorbant café sur café.

4 – En revanche, c’est bel et bien sous benzédrine qu’il écrit Les Souterrains en trois jours et trois nuits, en 1953.

5 – Début des années 50, Kerouac nourrit le rêve paradisiaque d’acheter dès que possible un ranch en Californie ; ce ranch marquera pour lui le bout de la route et il y vivra avec tous ses amis «beat» réunis, tout en écrivant paisiblement.

6 – Kerouac n’a jamais reconnu sa fille Janet, qu’il a eue de sa deuxième femme Joan Haverty (un mariage qui dura six mois). Née en 1952, Janet connut la prostitution, la drogue, l’alcool, chercha vainement à faire reconnaître ses droits sur l’héritage littéraire de son père, écrivit deux romans, et mourut à 44 ans.

7 – A New York, en décembre 1956, Allen Ginsberg, rendu célèbre par son poème Howl, présente Kerouac (encore inconnu) à Salvador Dali. Devant Kerouac, Dali s’exclame : « Vous êtes encore beaucoup plus beau que Marlon Brando !»

8 – En 1957, année de parution de Sur la route, Jack loge chez sa petite amie Joyce Glassman. Après qu’ils ont fait l’amour, il quitte le lit et préfère toujours aller dormir par terre dans la pièce à côté, fenêtre ouverte.

9 – Kerouac et son ami le poète Gregory Corso sont complètement emballés par la fameuse première apparition télévisuelle d’Elvis Presley, en 1956, au Ed Sullivan Show. Décembre 1956, il offre même le dernier album de Presley au neveu de sa petite amie d’alors, Helen Weaver.

10 – Son éditeur, Viking, a tant trafiqué Sur la route pour sa première édition en 1957 que Jack, écœuré, exige par contrat qu’on ne touche plus à une seule virgule de toutes ses œuvres à suivre.

11 – Sur la route n’est pas celui de ses romans que Jack préférait. Docteur Sax lui paraissait le plus réussi.

12 – Si Jack convole une troisième fois, avec Stella Sampas (une amie d’enfance plus âgée que lui), c’est afin qu’elle s’occupe de sa mère, à demi paralysée suite à une attaque.

13 – Selon Carolyn Cassady, qui fut sa maîtresse, Jack, détruit par une célébrité publique qui avait occulté son génie littéraire, a confié à « au moins deux personnes » (dont elle-même) « qu’il n’avait plus le désir de vivre ». L’alcool aura été l’arme de ce lent suicide.

14 – C’est l’épagneul de son ami Lucien Carr qui a grignoté la fin du fameux rouleau de Sur la route, tout de même vendu 2,4 millions de dollars par Christie’s en 2001.

Par: Jean-François Duval sur Atlantico.fr