logo


Le chef de l’ambassade s’éclate à la plancha

Bruno Buisson l’admet tout de go : au pays auriverde, l’utilisation de la plancha n’est pas vraiment répandue. Malgré cela, le chef de cuisine de l’ambassade du Brésil en France a joué le jeu. Car si le Brésil est bien l’invité d’honneur de la Foire-exposition, la plancha reste en 2012 l’une de ses vedettes. Force est de constater que la plancha et sa bouteille de gaz se vendent comme des petits pains et sont en passe de supplanter le bon vieux barbecue à charbon dans le cœur des cuistots du plein air…

Bruno Buisson s’est donc adapté, en livrant, hier, sous l’œil des premiers curieux, une recette spécialement imaginée pour les besoins de la Foire-exposition : une brochette terre et mer aux saveurs brésiliennes. Où les généreuses gambas et le pavé de picanha, cette viande de bœuf argentine, sont sublimés par une marinade au gingembre et au citron vert, sur un lit de mangue saisie à la plancha…

Giscard et Chirac

Une recette exécutée avec une facilité déconcertante par le chef auvergnat, débarqué à Paris en 2006 dans de drôles de circonstances. Ancien chroniqueur culinaire à Radio France et chef du « Buisson Ardent », restaurant homonyme de la région montagneuse des Combrailles, Bruno Buisson avait tapé dans l’œil de l’ambassadeur du Brésil qui venait d’acheter son livre de recettes.

« Il m’a demandé de venir faire un extra. C’était en 2006. Et, après le service, j’ai découvert que l’invité n’était autre que le président Chirac », raconte celui qui a aussi cuisiné pour Valéry Giscard d’Estaing, du temps où celui-ci présidait la Région Auvergne. L’extra a duré : Bruno Buisson a lâché son restaurant pour les cuisines de l’ambassade où il officie encore aujourd’hui. À magnifier la cuisine française pour les délégations étrangères. Et, pour les visiteurs hexagonaux, à donner sa patte à une cuisine brésilienne qu’il a découverte et adoptée à son entrée à l’ambassade.

Concours

Ce week-end, Bruno Buisson ne sera pas le seul chef à chauffer la plancha de la Foire-exposition. Sous l’égide du Club 16 des Saveurs charentaises, une douzaine d’entre eux cuisinera en direct, tout au long de la Foire-expo, et serviront de « coach » à des cuisiniers amateurs, lors de rencontres et de concours animés par notre confrère Alexandre Le Boulc’h. Demain matin, six candidats s’affronteront au championnat régional de la plancha, qualificatifs pour le championnat de France. Et lundi, les élèves de la Cifop rivaliseront d’audace culinaire à leur tour. [Plus de info sur Sud Ouest]

Ainda não foram encontrados posts relacionados.