logo


COFECUB – Comité Français d’Évaluation de la Coopération Universitaire et Scientifique avec le Brésil

Foto: Gabriel de Andrade Fernandes

Le COFECUB désigne le Comité Français d’Évaluation de la Coopération Universitaire et Scientifique avec le Brésil. Créé en 1979, il évalue et pilote les programmes de coopération en matière de recherche et de formation avec le Brésil. Il travaille en collaboration avec deux institutions brésiliennes : la CAPES (Coordenação de Aperfeiçoamento do Pessoal de Nível Superior) et l’USP (Universidade de São Paulo).

Il est présidé par le professeur Pierre Jaisson, ancien président de l’Université Paris 13. Il intègre également 6 experts scientifiques, des représentants de la Conférence des Présidents d’Universités et de la Conférence des Grandes Écoles et des représentants des deux ministères de tutelle (ministère des Affaires étrangères et européennes et ministère  de l’Enseignement supérieur et de la Recherche).

Les programmes existants

L’accord CAPES-COFECUB

Cet accord cadre de coopération inter-universitaire, signé en 1979, a pour but de pérenniser les échanges de haut niveau. La CAPES cofinance à part égale les missions courtes des chercheurs et universitaires et finance en totalité les boursiers doctorants brésiliens.

Le programme CAPES-COFECUB a permis d’organiser  524 missions en 2007, de lancer au 1er janvier 2009, 37 nouveaux projets, sur un total de 120 projets en cours (16 ayant commencé en 2006, 33 en 2007 et 34 en 2008).

L’accord USP-COFECUB

Cet accord cadre vise à créer un système d’échanges académiques permettant aux enseignants-chercheurs brésiliens et français de développer des recherches conjointes de haut niveau. Ce programme, financé du côté brésilien par l’Université de São Paulo, porte principalement  sur des missions de courte durée et a été mis en place en 1994.

Le programme USP-COFECUB a permis de réaliser une vingtaine de missions en 2007.

Ces deux programmes représentent un total de 134 projets et d’environ 530 missions par an. Ils concernent des champs disciplinaires variés et les projets soutenus par le COFECUB, ont donné lieu à de nombreuses productions scientifiques : de nombreux articles et ouvrages, environ 1 500 thèses de doctorat brésiliennes et 300 françaises, et la réalisation de colloques nationaux ou internationaux.

Par: EGIDE

Ainda não foram encontrados posts relacionados.