logo


Aller en France – Visa et documents nécessaires


Publié dans: Service-Public.fr

Documents exigés

Passeport et visa

Pour entrer en France, l’étranger doit être titulaire :

  • d’un passeport en cours de validité,
  • et d’un visa , sauf dispenses.

Le visa ne doit pas être expiré.

Il existe 2 grandes catégories de visa : 

  • les visas de court séjour communs aux pays de l’Espace Schengen, valables pour un court séjour de 3 mois maximum(certaines nationalités en sont toutefois dispensées en vertu de la réglementation européenne),
  • et les visas de long séjour qui permettent l’installation en France et l’obtention d’un titre de séjour.

Documents nécessaires pour un court séjour

L’étranger doit présenter, outre son passeport et son visa, en fonction des motifs de son séjour, sauf dispenses : 

  • si son séjour s’effectue dans le cadre d’une visite privée ou familiale, une attestation d’accueil ou un justificatif d’hébergement dans un hôtel ou un établissement d’accueil, 
  • si son séjour a un caractère touristique ou est motivé par un voyage professionnel, une hospitalisation ou des travaux de recherche, les documents sur l’objet et les conditions de son séjour en France, 
  • et , dans tous les cas, des justificatifs sur ses moyens d’existence (comme espèces, chèques de voyage, cartes bancaires internationales…), sur les garanties de son rapatriement (comme un billet de transport de retour…), et une assurance couvrant  les dépenses médicales et hospitalières, y compris d’aide sociale, pour les soins qu’il pourrait recevoir en France  (la couverture minimum demandée est de 30.000 € ).

Si le demandeur souhaite travailler en France, il doit aussi fournir les documents permettant l’exercice d’une activité professionnelle.

Documents nécessaires pour un long séjour

Les documents à présenter varient suivant le motif du séjour : en qualité de salarié, de scientifique, d’étudiant, de membre de famille de Français…

Ils correspondent à ceux demandés pour l’obtention du titre de séjour souhaité en France (par exemple : contrat de travail pour la personne souhaitant exercer une activité salariée en France, justificatif d’inscription ou de pré-inscription dans un établissement d’enseignement pour le futur étudiant…).

Texte modifié. Texte intégral disponible sur Service-Public.fr